BESIDE – the road #1 : Rimouski, Bas-Saint-Laurent

Click here for the english version

550 km pour connecter
1600 magazines à distribuer

À bord: Jean-Daniel Petit (fondateur), Eliane Cadieux (directrice artistique, designer graphique), Julien Robert (réalisateur), Catherine Bernier (créatrice de contenu) et Elise Legault (productrice).

La veille du grand départ, Jean-Daniel et Julien ont pris possession de ce qui allait être notre “chambre d’hôtel roulante” pour plus d’un mois ; un beau VR de 21 pieds. À leur arrivée au royaume des véhicules récréatifs, Raymonde les attendait chaleureusement pour la visite officielle, avec une liste de ses recommandations personnelles de campings. En novembre, disons que c’est moins évident. Merci, Raymonde! Les gars l’ont tellement apprécié qu’ils lui ont donné une note de 8 étoiles sur 5 pour le service à la clientèle et depuis ce jour, le VR porte son nom. Rien de moins.

vr


Jour 1 : Le grand départ

Montréal, centre-ville 9:00 : les 1600 magazines sont bien rangés dans tous les recoins, on peut enfin filer vers notre première destination : Rimouski. À notre arrivée, on s’arrête au Parc national du Bic, juste avant le coucher du soleil pour apprécier les paysages vallonnés de la région et capturer quelques images près du fleuve. En visitant les différents secteurs du parc, on aperçoit une famille de chevreuils, à quelques mètres de nous. Le parfait cadeau d’accueil avant de reprendre la route pour Sainte-Flavie, mon village natal (25 minutes de Rimouski). On en profite pour se stationner chez mes parents qui sont très heureux de nous accueillir. Réjean et Nicole nous attendent avec une macédoine de légumes, des patates au four et un poisson tout droit sorti du fleuve et bien des histoires à raconter. Mon père, originaire de Cap-Des-Rosiers, en Gaspésie, leur a même raconté que dans son jeune temps, ils (la famille de 16 enfants) dormaient sur de la paille. Disons que ça remet les choses en perspective : on n’a aucune raison de se plaindre pour notre confort durant le prochain mois!


Jour 2 : à l’eau avec Jean-Christophe Lemay

Entre sa quête de surf en eau froide et sa passion pour la vie marine se cache une relation empreinte de sagesse et de respect pour son environnement.

J’ai connu Jean-Christophe, il y a quelques années par les réseaux sociaux, stupéfaite de voir quelqu’un surfer à Sainte-Flavie. Il sort d’où lui? Ontario. J-C Lemay a adopté la région lorsqu’il s’est installé pour ses études en biologie marine. Depuis, le fleuve l’a aussi adopté. Étant biologiste au Parc de la rivière Mitis et photographe de paysages marins à ses heures, il se dévoue, sans le savoir réellement, à faire rayonner l’écologie de la région. Cette relation fusionnelle à l’eau, nous intriguait. On est donc allé à sa rencontre, dans son terrain de jeu.

12112016-_MG_4224_BESIDE-BTS.jpg

Sainte-Flavie, 10h am les vagues déferlent à dos de moutons blancs. Rien de potable pour le surf, même si le vent bat nos visages de plein fouet. Il faut un bon vent nord-est pour s’assurer de voir grimper quelques vagues. Jean-Christophe nous montre ses “spots” de surf fétiches, tout en nous parlant des conditions particulières du surf dans la région. Un bon contraste avec les conditions de la Côte Est américaine, où il avait l’habitude de surfer. En voyant les nombreuses roches à marée basse, on lui demande :

— Il ne faut pas être un peu fou pour surfer dans des conditions pareilles?
Il y a de la roche pas mal, mais on les contourne et c’est OK. L’idée de surfer sur l’heure du midi, ou avant d’entrer travailler, ici, seul, me fait oublier tout le reste, sauf quand les ambulanciers, appelés par les voisins, arrivent pour me “secourir”, par incompréhension de ma présence dans l’eau!

Comme on veut des images vidéos de Jean-Christophe dans son élément, il sort à l’eau pour prendre quelques clichés du fond marin, armé de son wetsuit parsemé de trous. Par solidarité, J-D le suit. Pas frileux ces deux-là! On est tous bien gelés, presque grelottants. On se demande comment J-C fait pour nous parler de diversité marine et de problématiques environnementales encore souriant, visage mouillé et bien salé. Il est dans son élément, c’est évident!

11112016-_mg_4177_beside-bts

Entre sa quête de surf en eau froide et sa passion pour la vie marine se cache une relation empreinte de sagesse et de respect pour son environnement. On repart avec une entrevue riche de nos conversations avec lui et une envie profonde de se rapprocher du fleuve.


Lancement Pop-up chez Alternative Sports

Avant de s’arrêter pour notre lancement pop-up, on livre nos premiers magazines à bord de Raymonde, à la Coop de l’Université de Rimouski, chez Mont-Lebel Chasse & Pêche et à la Librairie l’Alphabet.

Avec les vents et le froid, on est bien heureux de rencontrer quelques courageux locaux dans le stationnement pour jaser de notre philosophie et échanger autour du plein air. On les invite à monter à bord de Raymonde. Plusieurs partent avec un magazine, de notre côté, on repart avec une impression de partager le projet B-SIDE avec la communauté d’ici. Certains nous partagent leur contacts pour notre prochaine destination. Il parait qu’il faut absolument rencontrer : Jean-Philippe Tessier, guide de pêche. Ça tombe bien, on a prévu le rencontrer! On nous réfère également une autre perle gaspésienne : Christine Bérubé-Martin, une Micmac du New-Richmond qui pratique le splitboard et le trail running. On la contacte sans plus tarder. Elle nous invite spontanément à la rejoindre à la réserve faunique des Chic-Chocs, où elle prévoit monter en split un flanc de montagne. Yessser, on embarque!


Demain : départ pour la charmante Gaspésie à la rencontre de Christine Bérubé Martin et J-P Tessier.

Écrit par : Catherine Bernier
Crédits photo : Catherine Bernier, Eliane Cadieux

#Lanaturerécompenselesbraves

BESIDETHEROAD_MAP-03.png


BESIDE – the road #1 : Rimouski, Bas-Saint-Laurent

550 kilometres
1600 magazines to distribute

Aboard: Jean-Daniel Petit (founder), Eliane Cadieux (art director & graphic designer), Julien Robert (video director), Catherine Bernier (content creator) and Elise Legault (producer).

The morning before our departure, Jean-Daniel & Julien took possession of what was going to become our palace on wheels for the next 30 days; a 21-foot RV. Upon their arrival at the lot, they were greeted with open arms by Raymonde, a friendly & highly prepared employee. At this time of year, they were probably her only customers, so she seemed to appreciate their presence. Her enthusiasm was beyond charming. And it would be an understatement to say that Raymonde has become a true legend, given that the VR now bears her name.

vr


Day 1: The Start of It All

Downtown Montreal 9 AM: Fully loaded with over 1,500 magazines, we take off. Rimouski, here we come. Bic National Park is our first destination and luckily we get there just before sunset; a perfect time for photo ops with the river and valleys in the backdrop. As a bonus, we receive a visit from a family of deer, a great welcoming gift before we hit the road again to reach Sainte-Flavie, where I grew up, about 25 minutes from Rimouski. To avoid being confronted to the harsh realities of on-the-road living too quickly, my parents, Rejean & Nicole, ease our transition by treating us to a home-cooked meal. Nothing less than a fresh fish caught a few hundred feet away in the river. Great conversations (and wine) ensue and hearing Rejean tell us about how he and his 15 siblings slept on straw in his village of Cap-Des-Rosiers really put things into perspective; we’d be just fine in our RV!


Day 2: JC Lemay

Beyond his passion for surfing and marine biology, you can feel that what really drives J-C is a deep respect for his surroundings.

I met Jean-Christophe a few years ago when I found out that he was surfing in Sainte-Flavie. I spent my childhood steps away from that body of water and this is something I had never heard of. You can surf in Sainte-Flavie?

J-C is an Ontario-born biologist and underwater photographer. He moved to the area to study marine biology and the river soon became his second home. He might not have realized it at the time, but what he was doing was a first. Through his surfing & underwater exploring, J-C was shining a massive light on the region’s ecology. This was more than enough to convince us that we had to meet him.

12112016-_MG_4224_BESIDE-BTS.jpg

Sainte-Flavie, 10 AM. The waves are crashing into shore and it’s extremely windy, but any good surfer knows that you need the right wind to catch the right waves. In this case, if the wind isn’t North-East, you won’t get anything decent and we are fresh out of luck. We still check out J-C’s favourite spots as he tells us how big of a departure surfing here was compared to anywhere on the American East Coast. At low tide, we can see that the seabed is full of rocks, we ask J-C:

— You have to be a little bit crazy to surf in these conditions?
— There are a lot of rocks, but you work your way around them. Surfing here before work or during lunch time, alone, allows me to leave the world behind for a bit. Except, of course, when an ambulance shows up on shore because neighbours didn’t understand why someone in their right mind would be out in the water.

We ask J-C if we can see him in his element, in the water that is. With no hesitation he slides into his wetsuit—which is slashed and perforated in more than one place—and walks into the frigid water, camera in hand. Out of solidarity, J-D goes in with him. I realize that the cold is something you get used to, as we stand shivering on the riverbank while J-C, drenched in salt water, tells us about biodiversity and environmental issues.

11112016-_mg_4177_beside-bts

Beyond his passion for surfing and marine biology, you can feel that what really drives J-C is a deep respect for his surroundings. We leave him invigorated by the cold breeze and our rich conversations.


Pop-Up at Alternative Sports

Before setting up our first BESIDE pop-up shop outside of Alternative Sports, we deliver a batch of magazines aboard good ol’ Raymonde between the Rimouski University Co-Op, Mont-Lebel Chasse & Pêche and l’Alphabet book store.

At this point, the wind really picks up. Forget surfing, it is even hard to walk! Nonetheless, a few courageous souls make their way to our RV to share a couple of beers and chat about our journey. Our new friends leave with a copy of the magazine, we leave with a feeling of accomplishment. BESIDE has sparked conversation and brought people together, we were off to a good start!


We leave Rimouski ready to conquer the great region of Gaspésie where we will meet J-P Tessier, a fishing guide, and Christine Bérubé-Martin, a Micmac from New-Richmond who practices splitboard & trail running.

Upwards & Onwards, here we go!

Writer : Catherine Bernier
Photos : Catherine Bernier, Eliane Cadieux

#lifebeyondthebend
Advertisements